Mes envies pour le mois de Mai


Aujourd’hui, j’ai eu envie de vous lister mes envies pour le mois de Mai. Depuis le début de l’année 2017 j’ai pris l’habitude d’écrire sur papier quelques objectifs mensuels. Ça ne me prend que quelques minutes mais m’aide à y voir plus clair dans mon programme de l’année. Comme la plupart des gens je prends chaque nouvelle année des résolutions que je m’efforce à tenir pendant douze mois. Mais si je prends des résolutions, je dois avouer que je ne les tiens pas toujours. En revanche, j’ai remarqué que le fait de se fixer des objectifs à court terme permet d’être plus efficace dans leur réalisation. C’est pourquoi je vous livre ici ma liste composée de cinq envies pour le mois à venir.


Tout d’abord, j’espère pouvoir trouver un peu plus de temps pour lire. Avec trois bouquins entamés, je pense qu’il est grand temps que j’en termine au moins un (pour ma défense, j’arrive à tenir le fil de ces trois histoires sans mélanger les personnages ^^).


Ensuite, je veux absolument réussir à tenir ce blog à jour. Pour commencer je me suis dit qu’un article par semaine pourrait être un rythme correct pour vous comme pour moi. Je me laisse le temps de bien peaufiner un article tout en respectant une cadence hebdomadaire.


En parlant de rythme et de cadence, l’une de mes priorités en Mai sera de me bouger un peu plus et de faire plus de sport. Je m’étais dit reprendre la piscine au printemps c’est peut-être une bonne idée… mais c’était sans compter sur le temps tout gris du moment - - ‘ En bref, il ne me reste plus qu’à me retrancher sur le vélo d’appartement (hashtag : jppdecetemps).


Dans l’idéal j’aimerai manger plus sainement mais là aussi ça risque d’être compliqué car pour moi les nombreux ponts de Mai vont être synonymes de retrouvailles et de repas en famille en tous genres. Et « qui dit retrouvailles en famille dit bouffe à profusion » (ah bon vous ne connaissiez pas ce proverbe ?!).


Enfin, et ce dernier point va de pair avec le quatrième, je souhaite passer plus de temps en cuisine afin de contrôler un peu plus ce qui passe dans mon assiette. Et puis si le soleil daigne montrer le bout de son nez, on va peut-être pouvoir cuisiner des aliments plus frais et faire de belles salades composées (oui, oui j’ai de l’espoir).


Voilà, si j’arrive à tenir ces petits objectifs ce sera déjà beaucoup. Le but étant d’essayer au maximum de les réaliser mais de ne surtout pas paniquer si ce n’est pas le cas. D’où l’intérêt de se donner un mois, car si ce n’est pas une réussite on fera mieux le mois prochain (toujours garder en tête le verre à moitié plein, c’est beaucoup plus décomplexant).